Ergonomie cognitive VS ergonomie physique

L’ergonomie est un ensemble de diverses études scientifiques et techniques pour mettre en avant quelles sont les conditions de travail de tous les individus. Cela a pour but d’optimiser la sécurité, la rentabilité et l’efficacité tout en ayant un poste de travail confortable.

Ergonomie cognitive VS ergonomie physique

Ce terme vient du grec et ergon veut dire travail et nomos exprime les règles donc les règles du travail. Dans un premier temps le but était de permettre une adaptation d’un travail à une personne. Mais lorsque l’on regarde de plus près l’ergonomie est un chantier beaucoup plus important que ce simple point.

C’est grâce à ces travaux que l’on peut faire évoluer un poste de travail. Cela apporte donc une contribution sur le fait de concevoir et d’évaluer certaines tâches. Mais d’une façon plus général tout ce qui rentre en ligne de compte dans une entreprise.

L’ergonome doit donc prendre de nombreux points d’évaluation des machines, sur l’environnement, le mode d’organisation, etc.. C’est un point très important car il permet d’avoir une optimisation d’un poste de travail voir de toute une entreprise en fonction de ses besoins par rapport à l’apport des salariés.

Différence entre l’ergonomie cognitive et l’ergonomie physique

L’ergonomie cognitive est axée sur des critères physiques et biomécaniques d’un individu par rapport à son activité professionnelle (la façon de se tenir, les gestes fais, etc) et l’environnement dans lequel il travaille c’est à dire la luminosité, le bruit, les températures. On prend en compte à notre mental comment on perçoit les choses, notre mémoire, notre logique, etc. Cela permet d’en savoir plus sur notre capacité à agir et réagir vite, prendre la bonne décision, etc.

L’ergonomie physique est centrée sur la façon dont une machine, un outil, un poste de travail ou autres est adapté à une personne et surtout à sa façon de raisonner. Elle prend en compte plusieurs critères comme les interfaces d’utilisation, le rapport entre la personne et la machine. Mais aussi plusieurs activités comme le fait de réguler, d’anticiper, les normes de sécurité ou autres. Cela prend donc en compte certains aspects d’un travail comme le répétitivité, la posture, les problèmes de TMS et autres.

La différence entre ces deux termes est axée sur deux principes de l’homme qui sont d’un côté le physique et de l’autre notre mental. Ces études permettent d’améliorer un poste de travail à divers points de vue pour améliorer l’efficacité et le rendement.